Ne demandez plus à vos fans de partager, liker, commenter… vos publications sur Facebook.  Vous risquez un enterrement de première classe de vos pages Facebook. C’est de l’engagement bait, autrement dit des appâts à l’engagement. Facebook fait désormais la chasse à ce genre d’appels à l’action.

Les sanctions sont simples : pénaliser votre publication et si vous persistez, c’est tout simplement votre page qui pourrait finir aux oubliettes de Facebook !

Alors comment faire pour interagir avec sa communauté ? quelles solutions trouver ? on en parle lors de mon Live Facebook du 1er février à #14h07

Cette tactique permettait de tirer parti de l’algorithme Facebook, mais ressemble à du spam !

Likez, commentez, partagez cette publication… voilà qui est devenu monnaie courante dans une publication Facebook, surtout dans les concours.

Pas très cool, comme manière de faire, parfois même un peu intrusif, lorsqu’on demande de taguer un ami dans les commentaires, cette pratique a toujours été interdite dans les concours Facebook et pourtant elle a été largement utilisée.

Alors, avant même que Marc Zukerberg, le patron de Facebook, annonce lors de ses voeux 2018, qu’il veut assainir Facebook et améliorer l’expérience utilisateurs, Facebook promettait une visibilité très réduite aux pages qui utilisent ce genre de techniques.

Facebook annonce en décembre 2017 avoir mis en place une intelligence artificielle pour identifier les publications concernées

Inutile donc d’espérer passer au travers des gouttes. L’idée est de favoriser les contenus de qualité sur le média social et il se pourrait bien que les choses soient déjà en place. En effet, j’ai vu passer sur un forum des interrogations de personnes qui ne comprenaient pas pourquoi une publication, qui était plusieurs fois commentée avec le mot (sans même qu’il y ait eu un appel à l’action pour ce faire) était pénalisée.

J’ai aussi vu des publications pénalisées dans des groupes fermés et … depuis que j’ai écrit cet article, je me suis fait moi-même piéger par l’intelligence artificielle. Et c’était vraiment en toute bonne foi, car c’était en partageant l’article que vous lisez là.

Alors OUI ! il faut être vraiment prudent et trouver des solutions astucieuses et qui donnent envie à vos fans de parler avec vous. Je vous invite à mon Direct sur Facebook le Jeudi 1er février à 14h07   (le lien apparait comme barré, mais il fonctionne… ! les miracles de la technique 😉

On va regarder ensemble quelles solutions vous avez pu trouver et puis je vais vous partager celles que j’ai trouvées de mon côté.

Les publications qui utilisent l’engagement bait perdront en visibilité. C’est même votre page toute entière qui pourrait être enterrée !

C’est très simple, les publications qui appellent à l’engagement seront bridées, dans le fil d’actualités de vos fans.

Mais pour les pages qui ont souvent, ou de façon systématique, recours à des demandes de like, partages, commentaires, tags… c’est la page toute entière qui risque d’être pénalisée. Ne prenez pas ce risque à la légère,  Facebook a déjà supprimé sans préavis des pages qui ne respectent pas les conditions générales d’utilisation.

Quelques exceptions ont été prévues :  les publications qui incitent à partager lors de la disparition d’un enfant, pour collecter des fonds pour une ONG ou encore celles qui demandent des conseils de voyages et des recommandations.

Quels sont les appels à l’action visés par les nouvelles mesures de Facebook ?

Le React Baiting : ce sont les posts qui incitent à réagir en utilisant l’une des réactions Facebook : like, adore, haha, waouh, triste, en colère.

Le Comment Baiting, il s’agit des invitations à commenter une publication avec des réponses spécifiques (mots, nombres, phrases… ou émoticones)

Le Vote Baiting : c’est-à-dire les publications qui incitent les internautes en réalisant une action d’engagement (réaction ou commentaire). Cette publication de Carambar, qui avait été saluée il y a un an par le monde du community management, serait probablement visée aujourd’hui par les mesures de Facebook.

Le Share Baiting : là vous ne devez plus inciter vos fans à partager vos publications.

Et enfin, Le Tag Baiting : ce sont les publications qui invitent à taguer une ou plusieurs personnes. Voici un exemple d’un post qui utilisait le tag bating… mais, c’était avant l’annonce de Facebook.

Comment faire pour éviter les sanctions liées au Clic Bait ?

Le plus simple est de ne plus utiliser l’engagement bait ! J’ai expérimenté sur des concours  que j’ai mis en place depuis novembre. Les fans interagissent d’eux-mêmes, ils ont tellement l’habitude de liker, commenter, aimer la page…

Mais mieux, j’ai observé que les commentaires sont beaucoup plus riches, plus élogieux qu’avec du clic-bait. Alors…

Il faut être astucieux, utiliser aussi des émoticônes (qui risquent d’être repérées un jour par l’Intelligence Artificielle de Facebook), et surtout… je crois que le mieux est de faire du contenu de qualité, qui est naturellement liké, partagé, commenté par votre communauté.

J’ai réfléchi à des astuces pour continuer à engager votre communauté sans risquer les foudres de Facebook. J’en parle lors de mon Live du Jeudi 1er février sur Facebook.Vous avez peut-être mis en place des astuces ? expérimenté des choses sur vos propres publications ? Venez les partager avec nous lors du Live Facebook  si vous préférez nous en faire part, les commentaires sous cette publication sont à vous ! C’est toujours pour moi un plaisir de vous lire…

Vous risquez gros en demandant à vos fans de liker, partager, commenter vos publications Facebook

Toutes ces récentes modifications de Facebook : comment s’en sortir ?

Vous aussi depuis quelques semaines ou depuis quelques jours, vous voyez vos pages Facebook baisser ?

Vous êtes inquiets après les annonces récentes de modifications de l’algorithme de Facebook ? Vous avez raison, nous sommes nombreux à constater une baisse du reach de nos pages en France depuis novembre dernier. Mais, j’ai testé, pour moi comme pour mes clients, des solutions pour que nos pages soient encore vues et bien vues.

J’ai mis au point une formule : la Quadrature du Cercle Facebook, que je vous partage lors d’une conférence en ligne gratuite. Avec cette solution, vous allez gagner en efficacité sur Facebook, sans vous prendre la tête et sans y passer vos jours et vos nuits. Pour vous inscrire à la prochaine conférence : cliquez ici 

Je suis aussi en live tous les jeudis sur ma Page Facebook à 14 h07 (heure de Paris). Vous pouvez vous abonner à ces live ici

J’y partage des informations que je trouve importantes pour les entreprises et j’y réponds à vos questions sur les réseaux sociaux d’entreprises. Cliquez ici pour me poser vos questions.  

Pascale Bégat - Community Manager

Pascale Bégat - Community Manager

Vous avez besoin de développer votre base de prospects ? Je vous aide à le faire avec les réseaux sociaux. Ma recette : beaucoup d’amour pour les autres, de la technique au service du partage des émotions et une obsession du résultat ! Formatrice, conférencière, je suis aussi consultante et j’interviens dans toute la francophonie. Je suis en Live tous les jeudis à 14h07 sur ma page Facebook et je n‘ai qu’une seule adresse sur tous les médias sociaux : @pascalebegat