entreprise7 idées pour le développement durable dans les PME

Développement durable : c’est la semaine européenne du développement durable. Ok, parfait, mais en pratique quoi faire pour que intégrer le développement durable dans nos entreprises ? La démarche est lourde à mettre en place. Il est certain et elle nécessite d’être partie intégrante de la stratégie de l’entreprise ! Pourtant, on peut actionner rapidement certains leviers peu gourmands en investissements.

Voici  donc 7 mesures relativement simples et peu couteuses, qui peuvent aller dans le sens du développement durable de nos entreprises. Et puis, 7 mesures, finalement, ça n’en fait qu’une par jour ! N’hésitez pas à partager les vôtres dans les commentaires en-dessous…

Mais au fait… le développement durable, c’est quoi exactement ?

semaine du développement durable 2016Le développement durable est une conception de l’intérêt public dépassant le cadre des frontières des Etats et qui induit une nouvelle forme de développement économique, plus respectueuse de l’environnement, de la biodiversité et de la préservation de la planète*. Le développement durable répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs**.

C’est la  gestion  rationnelle  des  ressources humaines,  naturelles  et  économiques  qui  vise  à  satisfaire  les  besoins  fondamentaux  de  l’humanité.  Le développement durable implique plusieurs conditions : la conservation de   l’équilibre général, le respect de l’environnement, la  prévention de l’épuisement des ressources naturelles,  la diminution de la production des déchets et enfin la rationalisation de la production et la consommation d’énergie*

Le développement durable dans les PME :

Cela peut paraître compliqué à priori de s’engager sur la piste du développement durable pour une petite entreprise. Alors voici quelques suggestions de mesures assez simples qui permettent de s’y investir.

 

semaine développement durablemesure n°1 : réfléchir aux énergies, à l’eau :

Choisir un fournisseur d’électricité et/ou de gaz qui vous garantit une production verte est facile.  Ensuite, faites venir un technicien énergéticien.  Je suis sûre qu’avec peu de mesures, vous pourriez faire des économies substantielles.

Dans la même logique, vous pouvez explorer l’utilisation de techniques de la domotique (programmer le fait d’allumer – éteindre des lumières, appareils en veille…. ) . Il y a peut-être là des leviers de diminution des consommations d’énergie et de réduction de vos coûts.

Bien sûr, vous pouvez aussi récupérer de l’eau de pluie pour arroser vos fleurs ou … dans une étape suivante alimenter les toilettes.

Autre action simple à mettre en oeuvre, avec des bénéfices considérables : apprendre à toutes les personnes de votre entreprise comment utiliser correctement la climatisation des locaux et… des véhicules. Pour avoir vécu quelques années en Amazonie, je sais que l’écart idéal entre la température extérieure et celle de vos locaux ou de votre véhicule est de 6°C. Fini donc les climatisations réglées sur 20° C alors qu’il fait 30°C dehors. Vous verrez, non seulement c’est bon pour les économies d’énergies, mais c’est bon pour les personnes :  fini le coup de bambou en sortant des locaux pour aller dans sa voiture, moins de rhumes, angines…

mesure n°2 : favoriser l’économie locale :

Demandez à la personne responsables des achats, de favoriser autant que faire se peut les fournisseurs locaux. Pas toujours facile. Une piste pour les trouver peut être de vous inscrire à un club de réseautage ou à un syndicat de PME : je parie que vous développerez votre réseau et que vous allez trouver des accords avec des fournisseurs et/ou des clients locaux que vous ne connaissiez pas.

Vous êtes commerçant : acceptez la ou les monnaies locales, elles sont de plus en plus nombreuses : le Stuck dans la région de Strasbourg, la Pive qui devrait arriver en juillet prochain en Franche-Comté… Vous pouvez aussi vous insérer dans des démarches du type de celle de la Banque Wir en Suisse : cette institution qui date de 1934, compte aujourd’hui 60.000 membres, soit une PME sur 5 en Suisse***.

Autre piste : faire analyser le pourcentage de votre chiffre d’affaires qui est réintégré dans une démarche locale. Une agence de notation indépendante : Biom, propose ce genre d’audit : non seulement vous pouvez mesurer votre impact sur local sur l’économie et le faire savoir, mais vous pouvez l’utiliser comme argument de vente et vous bénéficiez d’une formation de tous les acteurs de l’entreprise pour améliorer cet impact. Vous voulez plus d’infos à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter.

mesure n°3 : agir sur l’axe  social, c’est aussi du développement durable en entreprise

Un peu moins facile à mettre en oeuvre, mais vous pouvez enquêter par exemple sur vos salariés qui souhaiteraient bénéficier d’une démarche de VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), ou favoriser l’emploi de personnes en réinsertion. Oui, je sais ce sont des publics plus compliqués que d’autres, mais si vous faisiez déjà entretenir vos espaces verts par une entreprise de réinsertion ?

Vous êtes une petite entreprise et vos salariés ne peuvent pas bénéficier d’un comité d’entreprise. Rapprochez-vous d’un comité inter-entreprise pour que vos salariés puissent aussi avoir des tarifs réduits au cinéma, aux spectacles…

Favorisez la formation de tous les salariés, y compris ceux qui n’en bénéficient pas ou peu : si, par exemple, vous offriez une formation conduite économique à vos chauffeurs-livreurs ? ou une formation utiliser des produits d’entretien écologiques à la personne qui entretient vos locaux ? Demandez leur, ces personnes là aussi ont plein d’idées.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi engager une réflexion pour favoriser la prise de responsabilités de chacun, la créativité et l’innovation…

semaine du développement durable 2016

mesure n°4 : éviter de créer des déchets:

« Le plus simple, c’est d’éviter de créer des déchets », c’est ce que dit Véronique Adam, docteur en sciences de l’environnement.

Les actions simples sont nombreuses : remplacer les gobelets jetables de la machine à café par des tasses, paramétrer les imprimantes en recto-verso par défaut, éviter d’emballer et sur emballer les produits que vous vendez, utiliser des cartouches d’encre recyclées (même les cartouches laser…), mettre en promo des produits à DLC courte ou les offrir à des ONG…remplacer des abonnements à des journaux techniques papier, par une bonne veille twitter, ou des abonnements newsletter. A propos, si vous n’êtes pas encore abonné à ma newsletter, faites le maintenant, c’est tout facile, il suffit de remplir le petit cadre qui s’affiche.

Vous pouvez aussi analyser les quantités de flyers et autres supports de communication papier au profit de supports plus dématérialisés…une publicité sur Facebook ou Instagram par exemple…

mesure n°5 : les déplacements, un poste à fort impact sur l’environnement et donc le développement durable

C’est aussi souvent, un poste qui a un fort impact sur le compte de résultat !

Est-ce que vous pourriez augmenter les visio-conférences ou les échanges sur le net ? Aujourd’hui, avec Skype, les hangouts, Whatsapp et autres applications c’est de plus en plus facile. Et imaginez, si vous ne le faites déjà qu’une fois sur deux : économies de charges, fatigue en moins, impact carbone….

Est-ce que vous pouvez remplacer certains déplacements en voiture, par des transports en communs plus favorables en termes d’impact sur l’environnement : train, transports en bus, métro…

Favorisez le co-voiturage de vos salariés : il suffit peut être d’un espace sur le tableau d’affichage… et pensez aux parkings à vélo (abrités de la pluie et sécurisés…)

Vous pourrez aussi, le moment venu, favoriser l’achat de véhicules verts. En plus, vous pourrez certainement bénéficier d’économies d’impôts !

semaine développement durable 2016

mesure  n°6 : faire des actions qui ont du sens :

Il est possible pour une entreprise de s’investir dans des démarches humanitaires ou qui ont du sens pour vous et/ou vos salariés. C’est long de mettre en place une action comme celle d’Innocent (Innocent, les jus de fruits) : je vous explique cela mieux dans un prochain article, mais pour faire court, Innocent fait tricoter des petits bonnets qui servent à évaluer le montant ensuite reversé à Petits Frères des Pauvres). Mais vous pouvez peut-être faire comme ma coiffeuse : elle offre une coupe de cheveux gratuite aux personnes qui ont les cheveux longs et qui veulent en faire don, pour la fabrication de perruques en cheveux naturels pour des personnes qui sortent de chimiothérapie. C’est chouette non ?

mesure n°7 : communiquer sur le développement durable :

Vous êtes dans la vente ou le négoce, si vous profitiez de cette semaine pour expliquer à votre communauté Facebook comment utiliser vos produits pour produire le moins de déchets possibles ou pour mettre en avant des produits qui produisent peu de déchets ? L’un de mes amis, qui tient un magasin de produits bio, vend un super savon qui produit très peu de déchets, car il est simplement emballé dans un papier… Ce serait le moment où jamais d’en parler !

Vous êtes dans les services, vous pouvez communiquer sur une action qui permet de minimiser les papiers jetés à la poubelle… et mettre en avant le mode d’emploi pour mettre le recto-verso dans les paramètres par défaut de votre imprimante. Faites savoir que vous minimisez vos déplacements … favorisez la circulation des informations dans votre entreprise.

Utilisez les réseaux sociaux pour demander à vos fans ce qu’ils ont mis en place pour réduire les déchets… Non seulement vous travaillerez votre viralité, mais vous risquez de recueillir de bonnes idées. Vous ne savez pas comment faire ? Regardez comment le Trash Challenge à la mode en mars 2019 peut devenir une opportunité de communication sur les réseaux sociaux pros ou si vous préférez, regardez les  formations réseaux sociaux pro que je propose 😉

7 mesures pour le développement durable en PME… et en voici donc une 8e ou plutôt une ou deux pistes pour aller plus loin :

Faire réaliser une étude d’impact de votre entreprise sur l’environnement :

Ce n’est pas réservé aux multinationales. Je l’ai fait, et c’était même la première action posée lors de la constitution de mon entreprise de guidage en Amazonie Française : coeur de forêt. C’était pour mon associé et moi, important car nous voulions au maximum préserver cette belle forêt « vierge » qui nous entourait.

Non seulement, nous avons pu, grâce cette étude et à Véronique Adam qui nous l’a réalisée, prendre les bonnes mesures tout de suite, mais en plus nous avons pu bénéficier de ces conseils et contacts précieux : toilettes sèches, phytolagunage, choix de moteurs de pirogues à 2 ou 4 temps, embauche de publics en difficultés…

Transformer des espaces verts en jardins potagers :

Si vous disposez d’espaces verts, pourquoi ne pas transformer les espaces engazonnés en jardins potagers à disposition de vos salariés, de vos partenaires : vous limitez les coûts d’entretien, de désherbage et… vous donnez un accès à une hygiène de vie, une alimentation plus saine, une valorisation sociale et des échanges interpersonnels à des personnes qui n’y ont peut être pas ou peu accès. Dans le même registre, si vous devez planter des arbres sur un espace vert ou un parking : plantez plutôt des arbres fruitiers et offrez votre production à votre personnel ou à des associations comme les restos du Coeur  !

Le don, une action pour les autres, bénéfique pour soi-même aussi :

Donnez, donnez un de vos produits ou services à des personnes qui en ont besoin. Sans arrière pensée, ni  rien en attendre en retour. Chaque fois que je le fais, c’est tellement bon et gratifiant, pas seulement pour la personne qui reçoit le cadeau, mais pour moi aussi. C’est juste du partage…

Vous avez mis des choses en place dans votre entreprise ? vous y réfléchissez ?

Je vous invite à en parler en commentaires sous de cet article.
Cet article vous a plu ? diffusez le sur vos réseaux sociaux…

… le partage, c’est aussi du développement durable !

 

 

*source : www.developpementdurable.org

**source : rapport Bruntland : 1987

*** source wikipedia : chiffres de 2010

Développement durable en entreprise : 7 idées faciles

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.